Taille du texte
AAA

Doute pathologique

Distinguer les obsessions des autres pensées

La pensée ordinaire

Surgit dans la tête de manière passagère change en fonction de la tâche en cours s'associe à des émotions différentes suscite une réaction volontaire et réfléchie.

L'obsession

  • surgit dans la tête et y reste involontairement;
  • ne change pas naturellement en fonction de la tâche en cours;
  • est associée à un état d'anxiété;
  • évoque une forte réaction spontanée comme la peur ou le dégoût;
  • engendre un besoin d'agir sur-le-champ pour contrer une conséquence;
  • va à l'encontre des valeurs ou croyances personnelles;
  • entraîne l'exécution de rituels.

Des exemples

  • Premier exemple d'une pensée ordinaire :
    Alors que vous quittez la maison, vous pensez à prendre vos clés en sortant et à barrer la porte au moment où vous la refermez. En descendant les marches, vous songez au fait qu'il serait temps de les repeindre.


Voici ce que pourrait être une obsession dans cette même situation :

  • Second exemple d'une pensée ordinaire :
    Vous êtes en train de ranger les jouets de votre garçon : vous entendez la bouilloire siffler sur le feu et vous vous dirigez vers la cuisinière en songeant à l'infusion que vous choisirez de vous faire. Vous éteignez le feu sous la bouilloire.

Voici ce que pourrait être une obsession dans cette même situation :

L'inquiétude

  • concerne le futur;
  • est basée sur des possibilités réalistes;
  • évolue avec le temps;
  • amène à chercher des pistes de solution.