Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Isolement contention: comment en faire une exception?

 

Présentée par le Centre d’études sur les mesures de contrôle en santé mentale (CEMCSM), cette conférence oscille entre deux mouvements en apparence contradictoire :

  1. La volonté sociale de réduire les mesures coercitives auprès des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale
  2. Une préoccupation grandissante pour la sécurité physique et psychologique des intervenants qui travaillent dans des contextes à risque d’agression

Cette conférence tentera de déterminer comment réduire les mesures de contrôle tout en maintenant un environnement de soins sécuritaire à la fois pour les soignants et pour les utilisateurs de services.

  • Qui sont les personnes à risque de commettre des agressions?
  • Qui décide de l’utilisation des mesures de contrôle?
  • Comment peut-on réduire le recours à de telles mesures?

Conférenciers

  • Caroline Larue, Chercheuse et directrice du CEMCSM professeure à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal
  • Alexandre Dumais, chercheur, psychiatre et co-directeur du CEMCSM
  • Me Marie Boivin, conseillère juridique
  • Denise Desrochers, infirmière clinicienne
  • Marie-Hélène Goulet, infirmière doctorante en sciences infirmières
  • Nathalie Baba, coordonnatrice de recherche
  • Chad Chouinard, patient partenaire de recherche
  • Michel Blais, patient partenaire de recherche