Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec

En savoir plus sur

La pleine citoyenneté

Reprendre pouvoir

Patient partenaire

Propose que la personne utilisatrice de services

  • Soit consultée par rapport aux objectifs de son épisode de soins
  • Transmette son savoir expérientiel aux cliniciens et gestionnaires de l’hôpital
  • Participe en tant que membre actif aux projets de recherche

Le patient partenaire est donc interpellé dans les domaines de la clinique, de l’enseignement et de la recherche.

Taille du texte
AAA

Bibliothèque vivante

En ce qui concerne les inscriptions à la bibliothèque vivante, nous allons donner priorité aux personnes qui s'inscrivent en ligne au préalable

Nom du livre Statut Résumé
Chad Chouinard

Pair Aidant certifié

Patient- partenaire

Membre de Reprendre Pouvoir

Un mal imaginaire pour un bien nécessaire : du choc des électrochocs au choc des cultures pour une pratique qui « choc » encore.

Les ECT (électroconvulsivothérapie) m’ont sorti du choc de la maladie et m’ont rétabli de ma situation de santé précaire.

Venez me rencontrer et je vous dirai en quoi ça consiste réellement.

Michel Blais

Patient-partenaire à l'Institut

Membre de Reprendre Pouvoir

Le problème de l’âme est sous-estimé en psychiatrie.
Isabelle Ouimet Patient-partenaire à l'Institut Hypersensible, un peu sans peau. 
Des émotions plus intenses que la normale.
J’ai dû apprendre à refouler et à devenir grande avant le temps. 
Je suis une TPL introvertie. 
Une implosive, une race pas si rare que ça!

Bernard Saulnier

Patient-partenaire à l'Institut

Membre de Reprendre Pouvoir

Si vous voulez tout savoir sur la schizophrénie et les comorbidités, venez me lire en personne!
Patrick Beauchesne

Patient-partenaire à l'Institut

Membre de Reprendre Pouvoir

La maladie et les drogues.
Problèmes d’humeurs.
Les hallucinations auditives et visuelles.
Comment prendre sa place dans la vie.
Pierre-Alexandre Richard Intervenant en soins spirituels 

Religions, spiritualités, traditions, identités : comment comprenons-nous ce qui nous relie à notre monde intérieur, aux autres, à la vie en général?

Comment notre expérience de la souffrance est-elle teintée par ce regard?
Pour s'exprimer, l’intimité de ce qui fait sens pour nous, de ce qui transcende la maladie, nécessite de l'hospitalité et de l'accueil inconditionnel.

Angela Zizzi et Claudine Boulet Psychologues La psychothérapie individuelle et de groupe des troubles anxieux, dépressifs et bipolaires.
Denise Fortin Directrice générale de l'Institut et psychologue Fondatrice d'une maison des jeunes, elle a travaillé comme chef d’un service enfance-jeunesse-famille, coordonnatrice clinique; elle a dirigé une ressource de réinsertion sociale et de programmes d’adaptation sociale.
Simon Longpré Pair-aidant
Société québécoise de la schizophrénie
J'offre du soutien et de l'accompagnement aux personnes aux prises avec la schizophrénie ainsi qu'à leurs proches. Je donne aussi des informations sur ce qu'est le rétablissement et quels sont les moyens pour se rétablir.
Catherine Dupré Ergothérapeute À l'Institut depuis 12 ans, jje travaille à l'hôpital de jour du programme de gérontopsychiatrie auprès de personnes âgées présentant des difficultés reliées à un épisode dépressif ou anxieux. Je fais des suivis individuels et de groupe. Mon travail me tient à coeur.
Jean-François Cherrier Travailleur social et psychothérapeute gestaltiste de relation d'objet et à la thérapie basé sur la mentalisation

Traitement de personnes ayant des troubles de la personnalité du cluster B; sa spécialisation est la psychothérapie de groupe.

Il a travaillé dans le domaine de la santé mentale en CLSC, en résidence thérapeutique à Cologne en Allemagne et en milieu hospitalier.

Huguette Desautels

Patiente-partenaire à l'Institut

Pendant plus de 10 ans, j’ai travaillé à la BNC et pour deux autres entreprises en comptabilité. Afin d’acquérir de nouvelles connaissances, je me suis inscrite aux HEC. C’est à ce moment que ma santé m’a lâchée...

Par la suite, j’ai suivi un cours de psychoéducation à l’UdeM et fondé la première troupe scoute spéciale « Éclaireur la Tortue ». J’aime bien lire, la musique me passionne et j’apprécie le silence du recueillement.

Dominic Pietrinferni

Patient-partenaire à l'Institut

Tout est possible!
Luc et Agnès Robillard Proches

Deux aspects auxquels nous avons été confrontés :

1- L'isolement que nous avons vécu.

S'occuper d'un enfant ayant une déficience intellectuelle nous a isolé des autres, c'est-à-dire des membres de la famille élargie, des voisins et de la société en général. Il était hors norme et nous le devenions aussi par association.

2. Temps investi justifiable pour cet enfant?

En rétrospective, nous avons l'impression d'avoir investi trop de temps à tenter de le normaliser en regard des résultats obtenus. Pourquoi ne pas avoir accordé davantage de temps à notre fille ou planifier l'arrivée d'un autre enfant?

Line Chainey

Policière

Police et santé mentale : travaillons ensemble pour mieux guérir et soyons partenaires pour mieux grandir!

Nous travaillons fort à changer nos façons de faire et à sensibiliser nos membres à la problématique de la santé mentale. Nous avons nos devoirs et nos limites, mais nous pouvons aussi arriver à faire la différence.

Etienne Boucher

Infirmier clinicien

Je travaille au Programme des troubles psychotiques, en réadaptation intensive, depuis environ deux ans. J'accompagne au quotidien vers leur rétablissement et leur retour en société des personnes souffrant d'un trouble de santé mentale. Depuis mon arrivée à l'Institut, je vis une expérience humaine et enrichissante.