Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Calendrier des activités

Soutien aux victimes d’actes criminels

Le mercredi 09 avril 2014 - 19h à 20h

Bien que les personnes victimes d’un acte criminel ne puissent oublier l’événement, il est possible qu’elles apprennent à vivre avec son souvenir.

En webdiffusion via Livestream

Conférenciers

  • Stéphane Guay, Ph. D. en psychologie clinique, professeur agrégé à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal où il y dirige le Centre d’étude sur le trauma.
  • Christophe Fortin, Ph. D., professeur de psychologie au Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne et coordonnateur du programme de sciences humaines, stagiaire postdoctoral à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et au Centre d'étude sur le trauma de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Lors de cette conférence, le Dr Guay expliquera de quelle façon il est possible de reconstruire sa vie après avoir été victime d'un acte violent. Il mettra l’accent sur l’importance du soutien social et du soutien professionnel. Il parlera de l’efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale et identifiera des organismes qui offrent de l’aide aux victimes et aux proches des victimes.

Quant à lui, Christophe Fortin s’intéressera à l’évaluation des coûts de santé des victimes d’actes criminels avec violence. Plus précisément, il traitera de la détermination de ces coûts et de l’impact des différentes stratégies de traitement sur ceux-ci.

Au Canada, il y a un peu plus de 100 actes criminels violents pour chaque tranche de 1000 habitants.

À Montréal seulement, c’est plus de 20 000 crimes contre la personne (homicides, tentatives de meurtre, voies de fait, agressions sexuelles, vols qualifiés) qui sont rapportés à la police chaque année. Le nombre réel de crimes contre la personne est probablement plus élevé, puisqu’on estime qu’il n’y a qu’un tiers des crimes qui sont rapportés à la police.

En webdiffusion via Livestream

Panier d'inscription
0 Inscription

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Par type d'activité

À surveiller

28 septembre 2017

Cognition sociale et rétablissement dans les troubles mentaux sévères

Plus de détails