Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec

 

Taille du texte
AAA

Actualités

31 janvier 2012 Archivée

La campagne majeure 2006-2011 couronnée de succès

En 2006, la Fondation lançait une Campagne majeure de financement s’échelonnant sur 5 ans. Si l’objectif de recueillir 7 millions de dollars était ambitieux, le travail réalisé pour l’atteindre fut à la hauteur puisque la campagne a finalement permis d’amasser une somme extraordinaire, soit près de 9 millions de dollars.

Les textes qui suivent vous présentent deux des principaux artisans de cette remarquable réussite :

Quant au directeur général de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, il rappelle l’essor incroyable de la Fondation depuis 2004, en plus de donner quelques exemples de projets et activités rendus possibles grâce au soutien de la Fondation.

Dépasser les objectifs!

M. François Castonguay, président et chef de la direction du Groupe Uniprix, préside le conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine. Associé à la Fondation depuis 2004, son engagement à l’égard de la santé mentale s’appuie sur sa conviction que les maladies mentales affectent un trop grand nombre de personnes : « La maladie mentale touche bien plus d’un Québécois sur 6, parce que lorsque quelqu’un est atteint, ce sont aussi tous ses proches qui sont touchés ».

M. Castonguay a tenu à rendre hommage à M. Louis Vachon, président et chef de la direction de Banque Nationale Groupe financier, qui a présidé la Campagne majeure de financement. Les efforts déployés par M. Vachon et par les membres du cabinet de campagne, appuyé par les membres du conseil d’administration de la Fondation et par les bénévoles, ont permis de recueillir, en 5 ans, près de 9 millions de dollars en promesses de dons, en plus de contribuer à sensibiliser les gens d’affaires et le grand public aux maladies mentales. M. Castonguay estime que le succès incontestable de cette campagne de financement témoigne éloquemment du fait que le milieu des affaires et la population sont sensibles à l’importance de poursuivre la recherche en matière de santé mentale.

Homme de tête, homme de cœur, M. Castonguay est également un homme d’action : pour lui, il ne suffit pas d’atteindre un objectif, il faut le dépasser! À titre d’exemple de son engagement, rappelons le don de 250 000 $ fait par le Groupe Uniprix, dont M. Castonguay est président et chef de la direction, au Centre d’étude sur le trauma Uniprix du Centre de recherche Fernand-Séguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine. Le Centre pourra ainsi développer des connaissances sur le stress post-traumatique et faire connaître les traitements efficaces destinés aux personnes qui en sont atteintes.

Fidèle à lui-même, M. Castonguay a su épauler et mobiliser toutes les personnes qui, au fil de ces 5 années, ont investi temps et énergies pour que cette campagne majeure de financement soit un véritable succès.  Il a également remercié chaleureusement M. Louis Vachon, président d’honneur de la Campagne, pour son grand leadership, de même que les membres du cabinet de campagne, les membres du conseil d’administration de la Fondation, ainsi que les bénévoles pour leur générosité, leur disponibilité et leur dévouement.

La santé mentale : une cause qui touche bien des gens

« Lorsque j’ai visité l’Hôpital, j’ai été touché par les gens, patients et intervenants, que j’y ai rencontrés. J’ai aussi été très impressionné par la qualité et la grande diversité des interventions et des projets de recherche menés dans cet établissement pour prévenir les problèmes de santé mentale ainsi que pour soigner, guérir et réintégrer socialement les personnes qui en souffrent. C’est pourquoi j’ai accepté avec fierté de présider la première campagne majeure de financement de la Fondation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine ». C’est en ces termes que M. Louis Vachon, président et chef de la direction de Banque Nationale Groupe financier, acceptait, en 2006, la présidence d’honneur de la Campagne majeure de financement 2006-2011.

Plusieurs éminentes personnalités du milieu des affaires se sont jointes à M. Vachon pour constituer un cabinet de campagne dynamique et dévoué. (voir à l’endos de ce journal) Les efforts conjugués des membres du cabinet, appuyés par les bénévoles et les membres du conseil d’administration de la Fondation, ont d’abord porté sur la réalisation de nombreuses démarches auprès des entreprises et ont permis, dans un premier temps, de recueillir des sommes importantes. Par la suite, d’autres activités s’adressant au grand public ainsi qu’aux employés et médecins de l’Hôpital ont contribué à l’atteinte des objectifs visés. Certaines contributions exceptionnelles méritent d’être signalées, notamment les dons de Bell et de la Fondation Jeunesse-Vie, au montant de 1 000 000 $ chacun.

Il est maintenant bien connu que les problèmes de santé mentale au travail engendrent, à chaque année, des coûts fort importants pour les entreprises canadiennes. Consciente de la nécessité de soutenir la recherche portant sur la santé mentale au travail, la Banque Nationale Groupe financier faisait, en 2008, un don de 400 000 $ à la Fondation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine. De cette somme,
150 000 $ ont servi à la création des premières bourses de recherche et d’étude sur la santé mentale au travail. Cette contribution majeure a permis le développement de la recherche et de la transmission des connaissances sur la santé mentale au travail. D’ailleurs, un financement de 1 400 000 $ a récemment été accordé par les Instituts de recherche en santé du Canada afin de poursuivre les travaux sur ce thème.

À titre de président de la campagne majeure de financement, M. Louis Vachon a tenu à exprimer sa reconnaissance autant aux donateurs de la campagne, aux entreprises, qu’à la grande famille de l’Hôpital  Louis-H. Lafontaine. Il s’est dit heureux que les sommes recueillies lors de cette campagne de financement puissent contribuer à soutenir la recherche, à améliorer les soins aux patients et à promouvoir l’enseignement dans le domaine de la santé mentale. Il a tenu à rendre hommage à ses collègues membres du cabinet de campagne, aux bénévoles, en plus de souligner le fait que la campagne avait pu bénéficier de l’engagement et du soutien indéfectible de M. Castonguay, des membres du conseil d’administration et de l’équipe de la Fondation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine.

Des retombées concrètes pour la recherche et le bien-être des personnes

M. André Lemieux, directeur général de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, est fort heureux des résultats extraordinaires obtenus lors de cette campagne majeure de financement de la Fondation. Il estime qu’on se doit de rendre hommage à deux personnes extraordinaires qui ont uni leurs efforts pour la réussite de la campagne. D’abord à M. Louis Vachon, président d’honneur de cette campagne, ainsi qu’aux gens d’affaires membres du cabinet de campagne; ensemble, tout au long de ces cinq années, ils n’ont pas hésité à déployer leurs talents et leur créativité, en plus d’investir du temps et des ressources financières. Selon M. Lemieux, les témoignages de reconnaissance s’adressent aussi à M. François Castonguay, président du conseil d’administration de la Fondation. Enfin, il faut souligner le travail important réalisé par les membres du conseil, de même que Mme Carole Morin, directrice générale de la Fondation.

Le rôle de la Fondation, on le sait, est de soutenir l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, récemment désigné institut universitaire de santé mentale, dans sa mission de soins et services, de recherche et d’enseignement. Le président de la Fondation et ses collègues du conseil d’administration ont œuvré sans relâche pour que la Fondation s’acquitte de sa mission avec un dévouement sans borne. Et les résultats obtenus parlent d’eux-mêmes. La progression du soutien apporté par la Fondation à l’Hôpital est tout à fait remarquable. En 2002, c’est 200 000 $ que la Fondation remettait à l’Hôpital. En 2006, c’était 600 000 $, alors qu’en 2011, la Fondation remettait la somme de 1 100 000 $ à l’Hôpital.

Les sommes recueillies par la Fondation rendent possibles des projets et activités de diverses natures. Les Jardins communautaires, l’organisation des fêtes familiales, les sorties socioculturelles, les activités sportives et les trousseaux de départ en appartement sont autant d’activités qui contribuent au mieux-être des patients. Les nombreuses bourses octroyées aux étudiants et aux chercheurs, ainsi que le financement de travaux de recherche favorisent le développement de nouvelles connaissances et leur éventuelle application dans les soins et traitements à prodiguer aux personnes atteintes de maladies mentales. Différents projets cliniques, comme l’activité physique et le traitement de la toxicomanie chez les personnes atteintes de schizophrénie ou l’étude de suivi des psychoses émergentes, contribuent à l’avancement des connaissances et à l’amélioration des soins.

C’est aux personnes atteintes de maladie mentale que profiteront finalement les efforts admirables déployés depuis 5 ans, car les sommes contribueront effectivement à améliorer les soins aux patients et à soutenir la recherche et l’enseignement dans le domaine de la santé mentale.


Retour aux actualités Retourner à l'accueil