Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Actualités

10 novembre 2010

Forum citoyen en santé mentale : pour une psychiatrie sans frontières

Et si le fait d’unir nos forces pouvait changer les choses…

MONTRÉAL – le mercredi, 10 novembre 2010 - Collectivement, comment pouvons-nous soutenir le rétablissement des personnes aux prises avec un problème de santé mentale? Comment favoriser la participation sociale de ces gens et faire en sorte qu’ils soient reconnus comme des citoyens à part entière? Est-il possible de revoir le concept « d’hôpital psychiatrique » pour concentrer le savoir spécialisé au sein même de la collectivité? Voilà autant de questions que pose la psychiatrie citoyenne et qu’abordera la journée du 11 novembre.

En effet, inspiré des meilleures pratiques en santé mentale, l’Hôpital Louis-H. Lafontaine tiendra, ce jeudi, le « Forum citoyen en santé mentale : pour une psychiatrie sans frontières. »  Ce forum, alimenté du témoignage d’invités nationaux et internationaux de marque, convie les professionnels du milieu hospitalier, les partenaires, les utilisateurs de services et leurs proches mais aussi les différents acteurs de la communauté vers une pratique de la psychiatrie dite « citoyenne ».

Bien que loin de la réalité québécoise, cette conception de la psychiatrie vit de beaux et d’inspirants succès ailleurs dans le monde. Alors que Dr Jean-Luc Roelandt, psychiatre et directeur du Centre collaborateur OMS de Lille viendra présenter les assises conceptuelles de la psychiatrie citoyenne, Dr Nicolas Bergeron, président de Médecins du monde, partagera des exemples d’actions citoyennes observées lors de ses missions humanitaires. Grégoire Ahongbonon, fondateur de l’Association St-Camille de Lellis, viendra, pour sa part, témoigner de la façon dont les communautés du Bénin et de la Côte-d’Ivoire ont relevé le défi et réussi à faire du rétablissement des personnes ayant un problème de santé mentale, un projet collectif et communautaire.

Évidemment, la réflexion entourant le rétablissement et la psychiatrie citoyenne et surtout la façon dont ces concepts influenceront  nos pratiques et nos institutions québécoises sont encore au stade embryonnaire. L’objectif de la journée est précisément de rendre ces notions tangibles mais aussi, et surtout, accessibles. Comment s’articuleront les conclusions de cette journée? Quelles conséquences auront-elles sur le traitement et le rétablissement des personnes ayant un problème de santé mentale? Il est bien trop tôt pour le dire… Or, comme dans tous les grands projets, comme pour toutes les grandes idées : accepter de réfléchir, c’est aussi consentir à agir!

Au programme

Renseignements
Catherine Dion
Service des communications
Hôpital Louis-H. Lafontaine – Centre de recherche Fernand-Seguin
Téléphone : 514 251-4000, poste 2986
Cellulaire : 514 235-4036
catherine.dion.hlhl@ssss.gouv.qc.ca


Retour aux actualités Retourner à l'accueil