Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Dr Georges Villeneuve

Né à Montréal le 8 février 1866, Georges Villeneuve étudie au Collège St-Sulpice où il obtient, en 1889, son doctorat en médecine de l’Université Laval à Montréal. Il complète ses études post-médicales à Londres et à Paris et, dès son retour au Canada, il est nommé l’assistant-surintendant médical de l’asile pour aliénés Saint-Jean-de-Dieu. Le 22 décembre 1894, il est nommé surintendant médical ; un poste qu’il occupe jusqu’à son décès le 21 janvier 1918. En 1905, il épouse mademoiselle Jeanne Belleau, fille de feu le Dr Alfred-Gauvreau Belleau et nièce du premier Lieutenant-gouverneur de la province du Québec.

Bien connu pour sa position « d’aliéniste », le Dr Villeneuve entretenait une passion pour la psychiatrie légale. Membre de la Faculté de médecine de l’Université Laval à Montréal, des sociétés médico-psychologiques de Belgique et des États-Unis, il a signé les ouvrages « Les aliénés devant la loi », « L’application de l’entomologie à la médecine légale », « Organisation de l’expertise psychiatrique en matière pénale, dans la province de Québec » et « Aliénés méconnus et condamnés ».

Le cartable du Dr Villeneuve: un trésor de nos archives!

 

Une coupure de journal consignée dans le carte du Dr Villeneuve

Regorgeant de notes de lectures portant sur différents articles scientifiques de l’époque, le cartable du Dr Villeneuve, qui est conservé par le service des archives de l’établissement, nous révèle une synthèse des différentes pathologies, rédigée de sa main. Transcrites avec une plume qui tache ou à l’aide d’un crayon de plomb mal aiguisé, ses notes nous renseignent également sur les observations du médecin.

Quelques copies de rapports d’expertise sur l’état mental de prisonniers sont classées dans ce cartable. Des dépositions et des lettres concernant ces prisonniers font aussi partie de la collection.

La majorité des feuilles sont des documents recyclés,  formulaires périmés de type médico-légal, de l’en-tête de lettre, ou même des petits bouts de papier. Sur l’une des en-têtes de lettre, on remarque même l’adresse du médecin du 1525 rue Ontario à Montréal.

À la fin du cartable, on retrouve des coupures de journaux relatant des crimes commis par des aliénés. Souvent le nom du Dr Villeneuve y figure comme témoin.

La vedette d’une série de romans policiers

Dr Georges Villeneuve est le héros d’une série de romans policiers de Jacques Côté, intitulée «Les cahiers noirs de l’aliéniste», qui sera suivie de sa biographie.

Dans le quartier des agités, tome 1, 2010

Georges Villeneuve, jeune médecin, débarque à Paris en 1889 pour se spécialiser en médecine légale des aliénés auprès de Valentin Magnan. Sous la supervision du spécialiste, Villeneuve se retrouve au centre de l’enquête sur le «coupeur de nattes» qui terrorise la population.

Le sang des prairies, tome 2, 2011

Fort Edmonton, 5 mai 1885. Enrôlé dans le 65e bataillon de Montréal et parti combattre les rebelles regroupés autour de Louis Riel, le capitaine Georges Villeneuve entend la déposition sous serment de François Lépine, un interprète métis qui a survécu au massacre du Lac-à-la-Grenouille.

Et à l'heure de votre mort, 2013
Dans un taudis du quartier Pointe-Saint-Charles, une jeune femme est trouvée morte, victime d'un avortement criminel. C'est le début d'une série de crimes qui va affoler tout le Québec. Avides de sensationnalisme, les journaux se repaissent des crimes. L'Église et l'État exigent des résultats rapides. Le légiste Georges Villeneuve cherche des indices (par Daniel Marois).

Pour les fans d’Histoire et de polars
Aux Éditions Alire