Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Théroux, Laurence

Candidate au Doctorat recherche et intervention, Psychologie, option psychologie clinique, Université de Montréal
Centre de recherche
de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal
7331, rue Hochelaga
Montréal (Québec)  H1N 3V2
Courriel

 


Axe de recherche

 

Traitement et réadaptation adaptés aux populations

 

Superviseur

Directeur :   Tania Lecomte

Projets d'étude

Schizophrénie et anxiété sociale : lien avec les déficits de reconnaissance des affects faciaux et impact de la remédiation cognitive.

Résumé

La littérature portant sur la schizophrénie démontre la présence de déficits importants dans la capacité à décoder et à utiliser les informations de nature interpersonnelle (i.e cognition sociale). En particulier, on remarque des déficits dans la capacité de reconnaître les émotions faciales chez autrui. Mon étude vise à étudier la présence de ces déficits et leurs liens potentiels avec la forte prévalence d’anxiété sociale comorbide à la schizophrénie (jusqu’à 40% dans certaines études). Dans un deuxième temps, mon étude aura également pour but de vérifier si ces déficits peuvent être remédiés  à l’aide d’un logiciel d’entraînement à la reconnaissance des émotions, et si cette remédiation peut avoir un impact positif sur les niveaux d’anxiété sociale et sur le fonctionnement social.

 

 

Publications