Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

La Voix

Un polar islandais cradingue où on cherche qui a tué le père Noël chez les clients et le personnel de l’hôtel où il habitait. L’enquête est menée par un commissaire séparé de sa femme et son équipière qui mène une enquête parallèle pour trouver qui a battu un jeune garçon; elle croit que c’est son père mais lui dit que ce sont ses confrères de classe.

Le commissaire installé à l’hôtel n’en manque pas une, il est assailli par des souvenirs d’enfance; sa fille, en cette période des fêtes déprimantes, vient le visiter. L’enquête est bien menée, y’a plusieurs rebondissements, c’est un vrai polar nordique. Une écriture simple et bien traduite pour nous présenter un univers glauque, l’enquête est menée avec finesse, c’est un suspense fascinant où on tourne les pages facilement. Indridason est un grand maître du polar. C’est une lecture qui vous amène dans un endroit pas joli joli mais où l’intrigue se maintient jusqu’à la fin. Pour ceux qui aiment lire des polars débridés où l’auteur, ici Indridason, réveille en nous le malaise provoqué par le mal.

C’est à lire.

La Voix
Arnaldur Indridason
Éditions Métailié
Points