Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Oh...

« Oh… » Philippe Dijan
Folio 5704
Gallimard

Dijan se met dans la peau d’une femme pour nous raconter une histoire pas banale entre une violée et son violeur. La violée trouve ça pervers parce qu’elle prend plaisir aux agressions d’un cagoulé, elle l’attend toujours, tout le temps. Le violeur, son voisin, est incapable d’avoir une relation sexuelle satisfaisante en dehors des viols qu’il commet à répétition. Dijan fait preuve d’une grande maîtrise quand il se place dans la peau de cette femme, c’est fort.

Y’a une histoire de scénario dans ce scénario, la femme en lit plusieurs et refuse ceux de son ex-mari, un bon homme, mais nul pour écrire. Elle arrive pas à mettre fin à cette relation malsaine avec son voisin, il est violent, elle devient violente à son tour et lui perce la main, c’est comme ça qu’elle découvre son identité. Des trente jours que dure le roman c’est tout juste si elle a parlé à son associé, son chat meurt et l’associé propose de lui louer une chambre.

Ce roman scénario je sais pas comment le classé, un Flaubert contemporain? Mélangé à Sade, dans la vie contemporaine, c’est pas distrayant, c’est dur mais d’une belle écriture, une écriture unique, le sexe y tient une grande place, c’est comme un deuxième personnage principal. Un prix Interallié 2012. C’est pas une lecture indispensable. Je dirais que c’est écris pour plaire au sexagénaire.

Voilà!