Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec

Coordonnées

Soins infirmiers
514 251-4000, poste 4026

Taille du texte
AAA

Infirmières

À l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal, l’infirmière joue un rôle déterminant dans la prestation des soins et services. Elle occupe un champ d’exercices spécialisé axé sur l’évaluation de la condition physique et mentale d’une personne symptomatique, de même que sur la prestation de soins et de traitements.

Sa pratique professionnelle couvre un vaste champ d’activités allant de l’aspect préventif au volet curatif et réadaptatif. L’infirmière détient l’expertise pour exercer une surveillance clinique de la condition de la personne dont l’état de santé présente des risques, d’effectuer le suivi infirmier requis ainsi que pour concevoir et gérer les activités cliniques requises, au regard de l’expérience de santé de la personne dans une perspective globale.

À partir du modèle humaniste des soins infirmiers – celui de l'Universite de Montréal – l'infirmière s'intéresse aux répercussions de la maladie mentale sur la personne, sa famille et ses proches ainsi qu’à la signification donnée à l’épisode de santé-maladie ou de transition. La diversité de ses interventions, notamment l'éducation en matière de santé, lui permet de chercher à améliorer la qualité de vie de la personne, de mettre en évidence les ressources de cette dernière et de contribuer à développer ses compétences dans la gestion de sa situation, de ses émotions et de ses relations.

Par ses fonctions d’agente de liaison, de consultante, de coordonnatrice de soins ou de professionnelle répondante, l’infirmière est une actrice clé en matière d’accessibilité, de continuité, de sécurité, de qualité et de rétablissement de la personne. Elle reconnaît la capacité de la personne, à titre de partenaire, à prendre et à conserver le contrôle de sa vie. Ainsi, l’infirmière accompagne de façon humaine, relationnelle et transformatrice la personne en misant sur son potentiel, en renforçant son pouvoir d’agir, favorisant ainsi sa pleine citoyenneté.

La diversité de son champ de pratique l’amène à exercer dans les différents volets cliniques de l’Institut que ce soit en milieu hospitalier, ambulatoire ou communautaire. Plus précisément, elle œuvre dans différents services tels que le suivi intensif dans le milieu, les hôpitaux de jour, les cliniques externes, en réadaptation ou dans les ressources d’hébergement.

Aussi, les infirmières contribuent à la mission d’enseignement de l’Institut en accueillant des stagiaires de différentes maisons d’enseignement du niveau collégial et universitaire. Elles travaillent au développement de pratiques novatrices et de la recherche et participent, ainsi, à l’avancement des connaissances, au rayonnement de l’Institut et à la déstigmatisation de la maladie mentale.