Taille du texte
AAA

Pair Aidant Famille

Projet pilote de l’intervention « Pair Aidant Famille » (PAF). Partenariat avec la Société québécoise de la schizophrénie (SQS), organisme promoteur du projet.

 

Familles et proches: facteurs essentiels au rétablissement

Les membres de la famille étant des partenaires importants dans le processus de rétablissement de la personne souffrant de troubles de santé mentale, ils constituent un facteur de protection pour minimiser la rupture sociale. En effet, le rapport de novembre 2009 de la Commission de la santé mentale du Canada stipule que « pour atteindre le meilleur niveau de santé mentale possible, l’interaction entre la personne et son entourage, notamment la famille, les amis et d’autres membres de la communauté, s’avère essentielle ».

Intervention Pair aidant famille de la SQS

La Société québécoise de la schizophrénie (SQS) est un organisme qui a pour mission de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par la schizophrénie et les psychoses apparentées, par le biais d’activités éducatives et de soutien, mais aussi de participations aux politiques gouvernementales et de contributions à la recherche. Soucieuse de soutenir encore mieux les familles vivant avec un proche atteint de schizophrénie et autres troubles psychotiques, la SQS a proposé l’idée de développer une formation pour des pairs aidants familles et d’implanter un projet d’intervention pilote.

Depuis mai 2014, la SQS emploie une agente de soutien – une paire aidante famille – à temps partiel afin d’assurer une présence à différents services de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) et ce, pour une durée de 18 mois.

Les principales tâches qui lui sont confiées sont :

 

Documenter l’intervention « Pair Aidant Famille » de la SQS

L’équipe du Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS) s’est jointe à la SQS afin de: 

  1. Documenter le processus de mise en œuvre et les composantes de l’intervention « Pair Aidant Famille » de la SQS à l’IUSMM;
  2. Débuter un processus d’évaluation de la perception des équipes professionnelles accueillant l’intervention et des familles/usagers durant la 1ière année d’implantation de l’intervention

Retombées de la démarche d’évaluation

Les retombées de la démarche proposée sont:

  • l’évaluation en temps réel de la mise en œuvre d’une toute nouvelle initiative non existante au Québec; 
  • la schématisation et la description des composantes de la première intervention Pair Aidant Famille au Québec en particulier, l’identification des résultats attendus et perçus;
  • la description des facteurs de succès, obstacles, facilitateurs à l’implantation de ce type d’initiative en particulier les enjeux (éthiques ou autres), pour une amélioration de l’intervention et une généralisation ailleurs au Québec.

Présentations

Présentation offerte par Rose-Anne St-Paul (19 février 2015 - 11e conférence Approche collaborative): Suivi de la 1re année de mise en oeuvre de l'intervention "Pair Aidant Famille - PAF"  | PDF

L’équipe

Coordination / recherche

Partenaires

Questions et commentaires?

Communiquez avec:

Tél: 514-251-4000, poste 2335

Courriel: Cerris.iusmm@ssss.gouv.qc.ca