Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec

Situation d’urgence

Si vous ou l’un de vos proches présentez une condition telle que votre sécurité ou celle des autres est compromise de façon imminente, présentez-vous à l’urgence de l’hôpital le plus près.

Urgence de l'Institut

Taille du texte
AAA

Premiers épisodes psychotiques

La psychose

La psychose est une maladie du cerveau provoquée par un déséquilibre neurochimique. Elle touche 3 % de la population et débute habituellement à la fin de l’adolescence ou au début
de l’âge adulte.

La psychose altère le contact avec la réalité et peut affecter :

  • Les perceptions (hallucinations, par exemple entendre des voix, impression de recevoir des messages de la télé, etc.)
  • Les pensées (confusion, croyances bizarres, délire, troubles cognitifs, etc.)
  • Les émotions (humeur changeante, impression de détachement, angoisse, etc.)
  • Les comportements (agitation, désorganisation, retrait social, etc.)

Les formes courantes de psychose sont le trouble schizoaffectif, le trouble délirant, la schizophrénie, la psychose secondaire à une condition médicale ou à l’abus de substance.

La psychose peut toucher n’importe qui. Il importe de reconnaître les premiers signes et de demander de l’aide dès l’apparition des symptômes.

Des traitements efficaces

La psychose est une maladie qui se traite et la personne qui en est atteinte peut être aidée.

À la clinique des premiers épisodes psychotiques (PEP), nous favorisons une intervention précoce et offrons des traitements et programmes de réadaptation de pointe pour aider la personne et ses proches. Intervenir le plus rapidement possible suivant l’apparition des premiers symptômes psychotiques favorise un rétablissement optimal de la personne.

Nos interventions reposent sur une relation de confiance et de collaboration avec la personne atteinte de psychose ainsi qu’avec sa famille. Nous recourons aux meilleures pratiques afin que la personne puisse se rétablir et exercer sa pleine citoyenneté.

Des services adaptés et spécialisés

Dès l’apparition des premiers symptômes de la psychose et ce, pour une période pouvant s’échelonner sur 5 ans, nous offrons :

Aux personnes atteintes… des services d’évaluation, de traitement et de réadaptation en groupe et en individuel. Ces interventions sont offertes par des équipes multidisciplinaires et visent une meilleure gestion des symptômes, l’optimisation du fonctionnement et la reprise des rôles sociaux.

Aux familles et aux proches… des services visant à les soutenir, à les renseigner et à les outiller afin de les aider à mieux composer avec la maladie de leur proche.

À qui s’adressent nos services?

Pour être admissible à nos services, les personnes doivent présenter un diagnostic de psychose depuis moins de 5 ans et être âgées de 18 à 69 ans.

Pour accéder à nos services, vous devez demander à votre médecin de famille une consultation en psychiatrie.

Si vous n’avez pas de médecin de famille, prenez rendez-vous au guichet de santé mentale du Centre de Santé et Services Sociaux (CSSS) de votre secteur.

Prise en charge d'un patient atteint d'un premier épisode psychotique

Nous joindre

Clinique PEP
Institut universitaire en santé mentale de Montréal
7401, rue Hochelaga
Montréal (Québec)  H1N 3M5
Tél.: 514 251-4000, poste 3839

Comment s’y rendre
La clinique est située au 3e étage du Pavillon Cloutier (aile 304) :

  • Métro Radisson (sortie sud)
    Prendre la rue Du Trianon pour marcher jusqu’à l’Institut (10 min.)
  • Autobus 85, sur la rue Hochelaga
    Descendre à l’arrêt devant l’Institut

Carte Google

Pour ceux qui viennent en auto, le stationnement est payant.