Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Troubles relationnels et de la personnalité

Les personnes présentant un trouble de la personnalité sont caractérisées par des dysfonctionnements touchant habituellement plusieurs sphères :

  • Troubles de la personnalitéFonctionnement interpersonnel
  • Affectivité
  • Cognition
  • Perception de soi
  • Contrôle des impulsions

De façon plus spécifique, les personnes ayant un diagnostic de trouble de la personnalité du groupe B (borderline/limite, narcissique, antisociale, histrionique) présentent :

  • Des agirs impulsifs
  • Une instabilité marquée de l’affect, de leur perception d’eux-mêmes et des autres
  • Des comportements potentiellement dangereux

On les décrit souvent comme des personnes dramatiques, émotionnelles ou erratiques.

Les problématiques liées aux troubles de la personnalité touchent la condition clinique des usagers de même que l’organisation des services. De façon plus spécifique, au-delà du dysfonctionnement et de la souffrance ressentie par la personne et ses proches, on note les problématiques de :

  • Dangerosité (des personnes pour elles-mêmes et pour autrui)
  • Comorbidité associée
  • Problèmes sociaux complexes

et aussi une grande confusion dans le réseau de soins, principalement en ce qui concerne la précision du diagnostic et la mise en place d'une conduite thérapeutique adaptée.

 

Services ambulatoires

Clinique externe

Pour les personnes ayant un ou des troubles de personnalité a comme objectif général d’améliorer leur fonctionnement et leurs compétences personnelles, relationnelles et sociales de même que de diminuer leur souffrance et celle de leurs proches.

Hôpital de jour

Offre une alternative à l’hospitalisation ou à en limiter la durée par des modalités thérapeutiques à court terme, d’au plus huit (8) semaines. Elle vise à :

  • Stabiliser l’état clinique de la personne
  • Améliorer son fonctionnement
  • Préciser le ou les diagnostics
  • Proposer des orientations appropriées

Les services de l’hôpital de jour offrent des activités thérapeutiques intensives. Un traitement individuel et/ou de groupe y est offert et la personne demeure dans son milieu naturel lors du traitement.

 

Services d’hospitalisation

Lorsque requise, l’hospitalisation des usagers se fait dans les lits gérés par le programme Évaluation et interventions brèves, ces lits étant soit à l’unité d’interventions brèves (UIB), soit à l’unité des soins intensifs (SI). 

L’hospitalisation se veut un dernier recours. Elle est habituellement utilisée pour de courtes durées permettant le traitement et l'encadrement d’un état de crise avec dangerosité immédiate exacerbée ou d'un bref épisode psychotique.

La durée du séjour doit être limitée et la transition vers un suivi rapide en externe est favorisée.

 

Stigmatisation et trouble de personnalité limite

Dans le cadre d'un stage de la maîtrise en service social de l’Université de Montréal, une étudiante a été appelé à élaborer et implanter un projet d’intervention novateur. Désireux d’innover en développant un outil de sensibilisation, de concert avec des bénéficiaires du programme, il prit la forme d’une capsule vidéo ayant pour thème la stigmatisation vécue par les individus présentant un trouble de personnalité limite.

 

Accueil et coordonnées

La population ne peut s'adresser directement au programme pour obtenir des soins et services. La porte d'entrée pour accéder aux services spécialisés et surspécialisés offerts par notre établissement constitue le programme d'évaluation et d'interventions brèves.

Téléphone : 514 251-4000, poste 3836