Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Étudiants


Julie Boisclair Demarble

Étudiante au doctorat, Département de psychologie, Université de Montréal

Sujet de recherche

Différences sexuelles dans l’expression des symptômes de l’état de stress post-traumatique chez des victimes d’actes criminels graves et projet pilote sur l’emploi de la réalité virtuelle pour le traitement chez cette population

Mes intérêts de recherche se concentrent dans le domaine de la psychologie clinique. Entre autres, je souhaite éclaircir les différences hommes-femmes dans l’état de stress post-traumatique, plus particulièrement dans la symptomatologie et le traitement chez des victimes d’actes criminels. Je m’intéresse aussi à la réalité virtuelle comme modalité de traitement auprès de cette même population.

Sarah-Marie Bruneau

Étudiante à la maîtrise, École de psychoéducation, Université de Montréal 

Sujet de recherche

Étude de l'impact du soutien social sur le rétablissement et l'état psychologique des intervenants en Centre Jeunesse.

Mes intérêts en recherche portent sur les effets du soutien social auprès de victimes d'événements potentiellement traumatiques en milieu de travail. Ma recherche vise à analyser l'impact du soutien sur le rétablissement et le retour au travail des intervenants en considérant différentes composantes de cette variable. 

Ariane Castonguay

Étudiante à la maîtrise, École de psychoéducation, Université de Montréal 

Sujet de recherche

Évaluation de l'implantation des premiers soins psychologiques auprès des travailleurs.

Mes intérêts en recherche portent sur la violence au travail en fonction du sexe et du genre, sur l'utilisation des mesures de contention et d'isolement, et des marqueurs biopsychosociaux des maladies psychiatriques.

Michelle Dewar

Étudiante au doctorat, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal 

Sujet de recherche

À venir... 

Mes intérêts de recherche portent sur les troubles liés aux traumas. Plus spécifiquement, je m'intéresse au développement et au traitement du trouble de stress post-traumatique et des problématiques comorbides suite à un ou des événements potentiellement traumatiques.

Maxime Fortin

Étudiant au doctorat, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal 

Sujet de recherche

Au-delà de la rémission : qualité de vie et problèmes connexes à la suite d'une thérapie cognitivo-comportementale flexible pour le trouble de stress post-traumatique.. 

J'étudie les victimes d’actes criminels et d’accidents de travail présentant un trouble de stress post-traumatique (TSPT). Son objectif est d’étudier l’effet d’une thérapie cognitive comportementale flexible centrée sur le trauma (TCC-F) sur les symptômes du TSPT, les problèmes connexes au TSPT et la qualité de vie. Mes intérêts en recherche concernent principalement l’amélioration de stratégies de traitement en psychothérapie, notamment à propos du TSPT. Je désire participer à des développements scientifiques pouvant bénéficier directement à la fois aux professionnels de la santé mentale dans leur pratique clinique et à leurs clients.

Josianne Lamothe

Étudiante au doctorat, École de criminologie, Université de Montréal

Sujet de recherche

Mes recherches portent sur la violence en milieu de travail, plus précisément sur les facteurs qui aident ou nuisent au retour au travail à la suite d'un acte de violence. Les facteurs que j'évalue sont l'influence du sexe de la victime, du soutient social et de la peur. En ce moment, je me concentre sur les expériences des personnes qui travaillent dans le domaine de la santé et des services de la protection à l'enfance. 

Gabrielle Lebrun

Étudiante à la maîtrise, École de psychoéducation, Université de Montréal

Sujet de recherche

Exploration du soutien organisationnel offert aux employés exposés à un événement potentiellement traumatique au travail : les besoins de travailleurs en protection de la jeunesse.

Mes intérêts de recherche portent sur l'amélioration de la prise en charge des employés confrontés à des incidents de violence au travail. Je me concentre tout particulièrement sur l'influence de l'organisation quant à la réadaptation des intervenants en protection de la jeunesse. Mon projet vise à mieux comprendre le soutien offert à ces employés, à identifier leurs besoins spécifiques suite à un incident de violence ainsi qu'à évaluer leur satisfaction par rapport à ce qui leur est actuellement offert.

Stéphanie Marchand

Étudiante au doctorat, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal 

Sujet de recherche

Intervenant en protection de la jeunesse: exploration des effets de l'environnement de travail sur la motivation au travail.

Cette étude qualitative explore les effets de l'environnement de travail sur la motivation des intervenants en protection de la jeunesse. Plus précisément, elle examine ce qui a attiré les individus en protection de la jeunesse et les facteurs motivants et démotivants présents dans l'environnement du travail. Je présente des intérêts particuliers pour la clinique, la santé psychologique des travailleurs et le trouble de stress post-traumatique.

Camille Roy

Étudiante à la maîtrise,École de psychoéducation, Université de Montréal 

Sujet de recherche

La contribution du climat social de l'équipe d'éducateurs en centre de réadaptation

Mes intérêts de recherche portent sur l’adolescence, les changements vécus durant cette période développementale et l’adaptation des jeunes en difficultés. J'ai un intérêt particulier pour les adolescents aux prises avec des troubles du comportement alimentaire et à l'amélioration des services mis en place pour cette problématique. Je m'intéresse également aux centres de réadaptation pour jeunes en difficultés et aux interventions à utiliser pour maximiser leur adaptation.

Julie St-Laurent

Étudiante au doctorat, Département de psychologie, Université de Montréal

Sujet de recherche

Réactions post-traumatiques chez les travailleurs humanitaires exposés à des évènements potentiellement traumatiques : Vers une meilleure identification des facteurs de risques et des besoins de soutien

Mes intérêts de recherche portent sur les conséquences psychologiques d’une exposition à des événements potentiellement traumatiques en milieu de travail et sur les facteurs de protection. Plus précisément, ma recherche vise à identifier les perceptions et les besoins de soutien chez les travailleurs humanitaires. Je m’intéresse aussi aux différences de genre dans la présentation de la symptomatologie et la trajectoire de l’ESPT.