Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Symptômes de l’ÉSPT: principaux prédicteurs de la qualité de vie des patients

06 septembre 2013

La qualité de vie d’un individu ayant développé un état de stress post-traumatique (ÉSPT), à la suite de l’expérience d’un événement traumatique, dépend surtout de la sévérité de ses symptômes, de ses stratégies de gestion du stress et du soutien social dont il bénéficie.

Tels sont les résultats d’une étude menée par Stéphane Guay, chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et Directeur du Centre d’étude sur le trauma.

94 participants avec un ÉSPT ont été évalués par des entrevues diagnostiques. Ils étaient également invités à répondre à des questionnaires sur leurs perceptions de qualité de vie, leur soutien social et leurs stratégies de gestion du stress.

Les trois variables à l’étude

  • Les symptômes d’ÉSPT
  • Les stratégies pour gérer le stress
  • Le soutien social

Elles se sont toutes révélées avoir un pouvoir de prédiction significatif de la qualité de vie des participants.

Les symptômes d’ÉSPT se sont toutefois révélés être les principaux prédicteurs. En effet, la sévérité des symptômes d’ÉSPT est annonciatrice d’une baisse significative de qualité de vie chez les participants, quelque soit leur niveau de soutien social perçu et les stratégies utilisées pour faire face au stress.

Malgré que la qualité de vie ait été indépendamment mise en lien avec chacune des 3 variables, on ne sait pas encore si elles prédisent chacun et de façon indépendante la baisse de la qualité de vie des individus avec un ÉSPT. Nous devons mieux connaître les mécanismes affectant la qualité de vie des patients afin d’améliorer les traitements de l’ÉSPT. »

Nadim Nachar, doctorant dans le laboratoire de S. Guay et auteur principal de l’étude

Le Centre d’étude sur la trauma a créé un site Web sur le l’état de stress post-traumatique : plusqu1souvenir.ca

 

Source : Nachar, N., Guay, S., Beaulieu-Prevost, D., & Marchand, A. (2013). Assessment of the Psychosocial Predictors of Health-Related Quality of Life in a PTSD Clinical Sample. Traumatology (Tallahass Fla), 19(1), 20-27.

Stéphane Bastianetto
Attaché à la direction et au transfert des connaissances
Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal