Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
À propos du CIUSSS
Accueil Plan du site Courrier Portail Québec
Taille du texte
AAA

Cadre de gestion

Retour à l'accueil

La Banque Signature de données médicales, psychosociales et de matériel biologique humain s’est dotée d’un cadre de gestion qui a été entériné par le Comité d’éthique de la recherche et par le Conseil d’administration de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Ce document énonce, entre autres, les principes et objectifs, les mécanismes de gouvernance ainsi que le mode de régulation de la Banque Signature.

Extrait du cadre de gestion Principes et objectifs de la Banque Signature :

Le premier principe de la Banque Signature, le principe de bienfaisance, est de servir à la promotion de la santé des usagers de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Ce principe s'exerce envers les usagers à travers les avancées de la recherche, la prévention et l'amélioration continue de la qualité des soins.

Le deuxième principe de la Banque Signature est de favoriser les recherches en santé mentale dans ses dimensions de soins, de prévention et de recherche fondamentale pour les usagers de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal atteints de maladie mentale.

Le troisième principe de la Banque Signature est de servir d’outil auprès des cliniciens pour améliorer la prise en charge médicale, les interventions et les soins pour les usagers de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Ces interventions et soins pourront ensuite servir de bonnes pratiques dans d'autres milieux de soins psychiatriques.

La banque permet l’usage croisé des données médicales et psychosociales avec le matériel biologique humain des participants pour les objectifs suivants :

  • Développer la recherche en santé mentale tant dans ses aspects psychosociaux, biologiques, que médicaux
  • Aider les cliniciens à améliorer les soins donnés aux usagers de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et, plus généralement, améliorer les soins donnés en santé mentale
  • Favoriser l'implication des participants de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal à leur traitement et soins, par exemple, en donnant accès aux données agrégées à l'équipe traitante
  • Favoriser le transfert de connaissances entre cliniciens et usagers. Encourager des collaborations avec les usagers à partir des résultats des recherches issus de la Banque Signature. Par exemple, par l'utilisation d'outils de recherche innovants comme l'iPad

Cadre de gestion de la Banque Signature de données médicales, psychosociales et de matériel biologique humain (fichier PDF)